Katy Perry
Katy Perry

La chanteuse Katy Perry reparle de sa sexualité et des dessous du tube « I Kissed A Girl ».

Lors d’un gala de charité, ce samedi 18 mars à Los Angeles, Katy Perry a révélé des anecdotes sur sa vie sexuelle. Le titre déjà bien explicite « I Kissed A Girl » n’avait visiblement pas tout dit, ce qui toutefois semblait être une évidence.

Katy Perry a été mise à l’honneur lors du Gala des Droits de l’Homme en recevant le prix d’Égalité Nationale pour son engagement en faveur de la communauté LGBTQ. La chanteuse de 32 ans, a prononcé un discours puissant et personnel pour l’égalité.

Katy Perry
Katy Perry

« Mes premiers mots ont été Maman et Papa, Dieu et Satan. Le bien et le mal m’ont été enseignés sur les tableaux. Quand j’ai grandi, l’homosexualité était synonyme d’abomination », explique la jeune femme qui a été strictement élevée par des parents chrétiens. Son père pasteur l’aurait d’ailleurs qualifiée en 2013 « d’enfant du démon ».

C’est donc avec une certaine crainte que la jeune femme a commencé à explorer sa sexualité. Katy Perry a vite compris qu’elle devait essayer. Tout essayer.

« Que les choses soient claires, j’ai déjà fait bien plus que seulement embrasser une fille! […] J’étais curieuse et je savais que ma sexualité n’était pas aussi tranchée que ça », avoue-t-elle en évoquant son premier tube « I Kissed A Girl ». « J’ai embrassé une fille et j’ai aimé ça », chante-t-elle dans le titre qui est resté 23 semaines à la tête des charts à sa sortie en juillet 2008.

« Je parle de ma propre vie et je raconte mes fantasmes dans mes chansons », affirme l’artiste. Mais, si dans le titre elle ne cache pas son plaisir, cette expérience lui a d’abord laissé un goût amer: « Je me demandais comment j’allais réconcilier cette expérience lesbienne avec la chanteuse de gospel dans un groupe de jeunes chrétiens que j’étais. J’ai prié Jésus pour que mon attirance gay s’en aille », confesse-t-elle.

Son entrée dans l’industrie musicale sonne alors comme une libération qui lui permet de faire éclater ses croyances sur la communauté LGBTQ.

« Ces gens n’étaient rien de ce que j’avais appris à craindre. Ce sont les personnes les plus libres, fortes, gentilles et compréhensives que j’ai jamais rencontrées », clame-t-elle sur scène. « Elles sont magiques, et elles le sont parce qu’elles vivent dans la vérité. »

Katy Perry parle de son expérience comme d’un exemple d’ouverture d’esprit, d’évolution des consciences. Après s’être moquée de la princesse pop qu’elle était et qui pensait que « plus de câlins peuvent sauver le monde », elle proclame:

« Je ne veux plus rester assise dans le silence. Je dois défendre ce que je sais, ce qui est juste et, c’est l’égalité et la justice pour tous. »

À la suite de la cérémonie, Katy Perry a tweeté sa reconnaissance pour ce prix.

« Je ne cesserai jamais d’être une championne, une alliée, un projecteur et une voix aimante pour toutes les personnes LGBTQ », écrit-elle.

ECRIRE UNE REPONSE

Veuillez taper votre commentaire
Veuillez indiquer votre nom

cinq × 3 =