Le président de Sens Commun démissionne après ses propos sur Marion Maréchal-Le Pen
Le président de Sens Commun démissionne après ses propos sur Marion Maréchal-Le Pen

Le président de Sens Commun, mouvement adhérent aux Républicains et émanation de la Manif pour tous, a annoncé sa démission. Il était au coeur d’une vive polémique après ses propos invitant à un rapprochement avec Marion Maréchal-Le Pen.

Madeleine de Jessey – une figure de la lutte contre le mariage pour tous – devient la nouvelle présidente par intérim de Sens Commun, a annoncé le mouvement sur Twitter.

Elle succède ainsi à Christophe Billan qui a annoncé sa démission dans les colonnes du Figaro.

Le président de Sens Commun démissionne après ses propos sur Marion Maréchal-Le Pen
Le président de Sens Commun démissionne après ses propos sur Marion Maréchal-Le Pen

Le mouvement issu de la Manif pour tous, rattaché aux Républicain, était dans la tournente après les déclarations de son ancien président qui s’était dit favorable en octobre dernier à ce que Marion Maréchal-Le Pen (ancienne députée FN) participe à « une plate-forme réunissant toutes les bonnes volontés d’une droite véritable« .

« Tant que je reste un point de crispation, Sens commun ne peut pas remplir sa fonction qui est de peser sur le débat d’idées« , a-t-il justifié.

Ces propos avaient suscité un malaise au sein des Républicains.

Dans l’entretien accordé au Figaro, Christophe Billan maintient sa position. « La reconfiguration véritable de la droite nécessite d’avoir une plateforme de discussion destinée à approfondir les thématiques essentielles pour notre pays. Je persiste à penser que Marion Maréchal-le Pen y a toute sa place, à condition, je le répète, de rompre avec le FN », déclare-t-il.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here