Le sondage final sur le mariage gay en Australie prédit une forte victoire du Oui
Le sondage final sur le mariage gay en Australie prédit une forte victoire du Oui

Un dernier sondage sur le vote australien autour du mariage gay prédit une victoire énorme du Oui. Mais la légalisation pourrait prendre encore une certain temps.

Le vote postal sur la légalisation du mariage gay est terminé en Australie. Il s’est achevé le 7 novembre. Près de 13 millions d’Australiens ont renvoyé leur bulletin, soit 78,5% des électeurs.

Alors que le dépouillement commence, un dernier sondage prédit une énorme avance pour le camp du Oui.

Les résultats définitifs seront dévoilés le 15 novembre, mais il semble que 64% des votants ont voté en faveur de l’égalité du mariage. 31% auraient voté Non.

Tous les sondages menés depuis que les bulletins de vote ont été distribués ont placé le Oui en tête, avec un soutien compris entre 55% et 66% selinles instituts.

La campagne a été entachée par de nombreuses attaques homophobes émanant du camp du Non, en particulier des affiches choquantes qui comparaient les homosexuels aux agresseurs d’enfants.

Le chef de l’opposition travailliste (gauche), Bill Shorten, a considéré que cette campagne légitimait le fanatisme anti-LGBT.

La consultation organisée par le gouvernement conservateur a une valeur seulement consultative. Il l’a mise en place pour calmer la partie la plus réactionnaire de son électorat et du parti de droite au pouvoir farouchement opposée au mariage pour tous.

En définitive, il reviendra au gouvernement de changer la loi sur le mariage en Australie pour faire évoluer la situation actuelle qui le réserve aux couples hétérosexuels.

Le sondage final sur le mariage gay en Australie prédit une forte victoire du Oui
Le sondage final sur le mariage gay en Australie prédit une forte victoire du Oui

Le Premier ministre conservateur Malcolm Turnbull soutient le mariage homosexuel, mais beaucoup dans son gouvernement de droite s’opposent à ce mouvement.

Il a déjà indiqué que les couples de même sexe pourraient se marier d’ici la fin de l’année 2018 si les électeurs répondaient Oui au référendum, mais les experts considèrent ce calendrier comme improbable.

Les députés anti-LGBT de la coalition au pouvoir se disent déterminés à faire obstruction à la légalisation du mariage gay même si le résultat de la consultation est en faveur de l’égalité.

Ils promettent de déposer une série d’amendements destinés à freiner l’adoption de toute loi autorisant les mariages entre personnes de même sexe.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here