Le président américain Donald Trump connaît un revers judiciaire sur la question de l’interdiction des militaires transgenres dans l’armée. Leur recrutement va débuter le 1er janvier. 

Une Cour d’appel a rejeté le 11 décembre dernier un recours de l’administration Trump visant à maintenir sa décision sur l’interdiction de servir dans l’armée américaine des personnes ouvertement transgenres.

La juge fédéral Colleen Kollar-Kotelly a refusé de repousser la date prévue. Les soldats transgenres pourront donc rejoindre les rangs de l’armée américaine à partir du 1er janvier 2018.

Cette décision constitue un camouflet pour Donald Trump qui souhaitait revenir sur la mesure mis en place par son prédécesseur Barack Obama ouvrant les rangs de l’armée aux personnes transgenres et qui devait initialement prendre effet au 1er juillet 2017.

Selon le ministère américain de la Défense, il y aurait de 2.500 à 7.000 personnes transgenres sur les 1,3 million de militaires en activité. L’organisation de défense des droits Human Rights Campaign estime que le chiffre est plus proche des 15.000.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here