Scarlett Johansson en transgenre, un choix critiqué

0
251

L’actrice Scarlett Johansson est l’objet de critiques pour avoir accepté d’endosser le rôle d’un personnage transgenre dans le prochain film de Rupert Sanders.  

Scarlett Johansson est sous le feu des critiques pour son rôle dans le film « Rub & Tug » dans lequel elle incarne Dante « Tex » Gill, un baron du crime transgenre à Pittsburgh dans les années 1970.

Ses détracteurs accusent l’actrice d’endosser ce rôle au détriment d’acteurs transgenres et, ce faisant, de contribuer à rendre invisibles les personnes trans.

Scarlett Johansson en transgenre, un choix critiqué
Scarlett Johansson en transgenre, un choix critiqué

L’actrice a réagi en invitant les personnes qui la critiquent à s’adresser aux agents de Jeffrey Tambor, Jared Leto et Felicity Huffman, d’autres acteurs qui ont interprêté des rôles transgenres. Une manière de ne pas s’interroger sur son choix qui a fait redoubler les attaques des internautes sur les réseaux sociaux.

Ce n’est pas la première fois que l’actrice est pointée du doigt pour interpréter un rôle qui ne va pas de soi : en 2017, elle avait déjà été accusée déjà de « whitewashing » pour son rôle dans « Ghost in the Shell », dans lequel elle incarnait une femme asiatique.

L’actrice devra incarner Jean Marie Gill, une femme qui n’a pas hésité à prendre l’identité d’un homme afin de régner sur un empire constitué de salons de massage à relations tarifées dans le Pittsburgh des années 1970. En plus de ça, cette incroyable baronne de la mafia avait mis la main sur les rings de catch de la ville auxquels elle fournissait anabolisants et autre stéroïdes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.