L’égalité du mariage ne sera pas légalisée au Ghana ›Lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et intersexes

Le président ghanéen Nana Addo Dankwa Akufo-Addo a déclaré que le mariage homosexuel ne serait pas légalisé au Ghana sous sa présidence.

S’exprimant à la cathédrale Saint-Michel et All Angels d’Asante Mampong lors de l’installation du deuxième archevêque de l’Église anglicane du Ghana, le président a déclaré qu’il ne légaliserait pas le mariage homosexuel dans le pays.

«Pour que le mariage homosexuel soit légalisé au Ghana, cela ne se produira pas à mon époque en tant que présidente», a déclaré Nana Addo lors de la cérémonie.

Ce commentaire du président fait suite à des pressions exercées sur le gouvernement pour qu’il s’exprime clairement et exprime sa position sur les activités des personnes qui s’identifient comme Lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et intersexués. (LGBTI +)

L’ouverture d’un bureau LGBTI + à Ashongman à Accra a déclenché un débat national sur la question de savoir si le Ghana légalisera les LGBTI +.

Qui est Nana Akufo-Addo?

Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, née le 29 mars 1944) est une femme politique ghanéenne qui est l’actuel président de la République du Ghana. Il est en fonction depuis le 7 janvier 2017, auparavant procureur général de 2001 à 2003 et ministre des Affaires étrangères de 2003 à 2007 sous l’administration dirigée par Kufuor. Il remplit également actuellement son deuxième mandat en tant que président de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *