«  Tout va bien se passer  » est de retour pour la saison 2

Préparez-vous car la série Freeform Tout va bien se passer revient pour une deuxième saison, et la famille Moss que nous connaissons et aimons prépare encore plus de drames.

Le comédien australien Josh Thomas, créateur du drame S’il vous plaît aimer moi, a parfaitement capturé les hauts et les bas de sa dernière série sur le passage à l’âge adulte, Tout va bien se passer. L’approche de la première saison sur des sujets tabous tels que la drogue, le sexe et la popularité est sans excuse et hilarante, faisant de l’émission une bouffée d’air frais à la télévision.

"Tout va bien se passer" Affiche

Thomas est le créateur, l’écrivain et la star de la série en tant que Nicholas, un jeune entomologiste amusant. Lorsque son père meurt subitement d’un cancer, le jeune homme de 25 ans décide de déraciner sa vie en Australie pour venir s’occuper de ses deux demi-sœurs, Matilda (Kayla Cromer) et Genevieve (Maeve Press).

Thomas s’est donné pour mission d’avoir des scènes ancrées dans la réalité et a demandé aux acteurs de mélanger leurs propres personnalités avec celles de leurs personnages pour réussir.

«Josh ressemble beaucoup à embrasser ces bizarreries parce que celles-ci sont uniques à vous, et elles sont plus authentiques, je pense, que vous jouez un personnage», a déclaré Adam Faison, qui joue Alex, à propos de Thomas. «Il n’aime pas que nous ayons l’impression de jouer des personnages; il aime que nous nous sentions comme si nous jouions comme des extensions hyper-réelles de nous-mêmes.

Thomas souhaitait également faire apparaître des visages à l’écran, des personnages représentant toutes sortes de personnes. Il voulait vraiment que l’un des personnages principaux soit autiste. Entrez Matilda.

Connexes | 5 livres LGBTQ édifiants que vous devriez lire

Matilda (Kayla Cromer) est sur le spectre de l’autisme. Elle est excentrique, artistique, extrêmement directe et très curieuse de tout ce qui a à voir avec le fait d’être une lycéenne moyenne. Cromer a annoncé qu’elle était elle-même sur le spectre de l’autisme lors d’un événement de presse au sommet Freeform en 2019. La jeune femme de 23 ans est la première actrice autiste à jouer un personnage autiste dans un rôle principal dans une série télévisée et espère que les jeunes téléspectateurs handicapés de les leurs peuvent s’inspirer du spectacle.

« Matilda est juste un personnage avec l’autisme, et l’autisme et les handicaps, en général, affectent tout le monde différemment », a déclaré Cromer. «Pour qu’ils acceptent leurs différences, qu’elles soient invisibles ou non. Qu’ils ne sont pas seuls. Se défendre et s’aimer eux-mêmes. Les problèmes qui surviennent dans chaque foyer ne tiennent pas compte des sentiments et discutez avec les personnes en qui vous avez confiance, que ce soit dans votre cercle d’amis ou dans votre cercle familial. Même si c’est plus facile à dire qu’à faire, regardez le côté le plus brillant, riez parfois des choses. Souvenez-vous que demain sera parfois différent. »

Un autre sujet que la série n’a jamais évité est l’exploration de sa sexualité. Nicholas est en couple avec Alex (Adam Faison). Bien que les deux soient loin d’être parfaits, ils sont un excellent exemple de deux personnes qui s’aiment malgré leurs différences. Matilda explore sa propre sexualité alors qu’elle entre dans une relation avec sa meilleure amie, Drea. Mais dans la deuxième saison, nous la voyons remettre en question sa relation et s’appuyer sur sa famille pour l’aider alors qu’elle utilise Google pour déterminer si elle est queer ou hétérosexuelle.

Tout va bien se passer

Thomas plaisante sur le fait qu’il est beaucoup plus à l’aise d’écrire des romans queer qu’autre chose: «Je suis beaucoup plus mal à l’aise quand nous devons faire quelque chose d’hétérosexuel. Je veux dire, les hétérosexuels s’embrassent rarement dans la série; c’est comme par accident, car il ne m’est jamais venu à l’esprit qu’ils voudraient le faire.

La deuxième saison explorera encore plus de relations alors que la bande-annonce de la saison taquine Matilda en disant à Nicholas qu’elle prévoit d’accueillir un garçon pour une connexion et la description de l’émission laissant entendre que la plus jeune soeur de Moss, Geneviève, explorera ses propres relations.

Geneviève sort de sa coquille lors de la finale de la saison 1, où elle a interprété un peu de comédie debout, un talent que Press partage avec son personnage. Mais maintenant, on dirait que Geneviève met la comédie en veilleuse au profit de quelque chose d’aussi artistique.

«Ce que je peux dire, c’est qu’elle trouve toujours sa voix à travers un exutoire créatif, ce n’est tout simplement pas sur une scène», a révélé Press.

La première saison s’est terminée par un cliffhanger à New York. Matilda décide qu’elle n’est peut-être pas prête à réaliser son rêve d’assister à Julliard.

La saison deux reprendra là où elle s’était arrêtée, mais avec la famille un peu plus proche que la dernière fois. La saison a été renouvelée en mai 2020, et comme tout ce qui se passe dans le monde, elle a été affectée par la pandémie. Mais Thomas a réussi à trouver une lueur d’espoir tout en retravaillant le spectacle.

Connexes | Colin Firth et Stanley Tucci brisent des cœurs dans Supernova

«Tout plan que nous avions dans le dos de la tête lors de la première saison était comme par la fenêtre. Bien. Génial. Dans toutes les réunions de notes que j’ai, j’essaie juste de garder notre casting à la maison. Collé ensemble. Et puis tout le monde est toujours comme, mais que font-ils dans la vie? Ou comment va-t-elle à l’école? Ou peu importe, et je me dis que je m’en fous de ce genre de choses; Je veux juste les voir sortir. C’était donc vraiment excitant pour moi d’avoir une raison vraiment solide de les enfermer dans cette maison.

Alex est également enfermé dans la famille Moss. Bien qu’il aide généralement Nicholas à gérer le drame familial de Moss, il l’échangera contre un drame familial alors que ses parents révèlent qu’ils se séparent. Nous découvrons également que le père d’Alex est sourd. Faison s’était déjà familiarisé avec la langue des signes américaine tout en vivant avec son colocataire sourd et a déclaré que Josh était impatient de trouver une place pour cela dans l’émission.

La série accueillera également deux nouveaux personnages récurrents joués par Grande bouche l’actrice Maria Bamford et Argo l’acteur Richard Kind. Kind et Bamford apparaîtront comme les parents de Drea, qui finissent par passer beaucoup de temps dans l’allée des Moss, peut-être avec un mojito glacé ou deux.

La deuxième saison est en passe d’être aussi contagieuse que la première, car les personnages normalisent les expériences délicates et fondent finalement l’idée qu’il n’y a rien de mal à ne pas aller.

«Pour comprendre que c’est normal de faire des erreurs et qu’il y a des gens autour de vous qui vont vous dire, ‘eh bien ça craint’ et ‘tu n’aurais pas dû faire ça, mais je vais t’aider à traverser ça, et Je vais m’assurer que vous ne commettez plus cette erreur », a déclaré Press. «Et aussi l’idée de fonder une famille est une très grande chose dans notre série et une chose très importante dans ma vie, et je pense juste que dans la vie de tout le monde, nous trouvons tous nos gens, que ce soit la famille dans laquelle nous sommes nés ou la famille. que nous avons la chance de trouver.

Tout va bien se passer reviendra avec deux épisodes consécutifs le 8 avril à 22 h sur Freeform.

Pour en savoir plus, consultez les interviews exclusives de Gayety avec les acteurs ci-dessous!

« Tout va bien se passer » est de retour avec un drame plus hilarant dans la deuxième saison

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *